Des tests physiques rapides

Vous aimez? Partagez moi !

    2010010650630201_216288eLorsque l’on est coach (ou que l’on s’entraîne seul), il est nécessaire de recourir à différents tests physiques pour vérifier le niveau général, voir l’état d’une qualité physique particulière. Ceci est vital pour pouvoir mettre en place un programme d’entraînement cohérent avec les objectifs ET le niveau réel du pratiquant. Mais pas uniquement. En effet, en cours d’exécution d’un programme d’entraînement, il est souvent nécessaire de confirmer que l’on est bien sur la bonne voie, que l’on ne s’est pas tromper dans la qualité à faire progresser. Ou tout simplement pour vérifier l’état de forme du jour.

    Pour cela, il existe un excellent ouvrage en français, s’il vous plait, coécrit pas Olivier Bolliet et Aurélien Broussal-Derval : Les tests de terrain.

    Malheureusement, il n’est pas toujours possible de faire très vite le tour de la question à chaque séance ou chaque semaine, ou tout simplement lorsque l’on rencontre un futur athlète que l’on ne connaît pas et dont on a besoin d’informations précises et objectives.

    Ainsi, dans mon travail quotidien, lorsque je rencontre mes clients en 1er rendez-vous, mais aussi régulièrement durant notre collaboration, je les testes, parfois sans qu’ils s’en rendent compte (oui, je sais, je suis un peu sournois^^).

    Je vais vous faire profiter de certains de ces tests physiques sur cet article, et je vous proposerai à la fin un fichier Excel (2007 ou supérieur) pour gérer ces tests et faire les calculs automatiquement.

    1er test : Le test Ruffier-Dickson

    Pour les éducateurs sportifs, c’est la base. L’un des premiers tests que l’on apprend et qui est très utile au quotidien, notamment pour valider l’état de forme du jour de manière objective (je n’aime pas trop les tests de type RPE, car subjectifs, très subjectifs et pas forcément exploitables dans tous les sports.

    Ce test est très simple :

    Vous prenez, à l’aide d’une Cardio Fréquencemètre, votre Fréquence cardiaque de repos (si possible en étant allongé durant 5 minutes).

    Vous faites 30 accroupissement complet à un rythme élevé (en 45 secondes).

    Vous reprenez votre fréquence cardiaque à l’issu de l’effort. Puis, après 1 minute (en position allongée).

    À partir de là, avec différente formules mathématiques, vous obtenez des informations pertinentes (capacité de récupération, adaptation cardiaque à l’effort notamment). Cela prend 7 minutes et peut parfaitement être fait en début de chaque séance.

    2nd test : Le test d’équilibre

    Ce test va permettre de voir l’équilibre d’une personne, sa qualité proprioceptive et la manière dont son corps gère cela.

    Rien de plus simple à pratiquer : pieds nus, debout, placez le plat du pied sur le tibia de l’autre jambe et tenez la position. On note le temps de maintien et en fonction de l’âge et du sexe, on en déduit un niveau.

    3ème test : Le test de la détente verticale.

    Vous pouvez retrouver ce test (légèrement modifié) dans le livre de Bolliet et Broussal-Derval dont nous parlions en introduction. Je le dirige plus pour des sportifs que des sédentaires.

    Là encore, rien de très compliqué. En 3 minutes le test est fait. Enduisez les doigts de magnésie et demandez, sans décoller les talons, de marquer un mur le plus haut possible. C’est le niveau de référence.

    De là, vous vous accroupissez en demi de squat (cuisses au-dessus de la parallèle), tenez 3-4 secondes la position et sautez le plus haut possible en touchant le mur. Vous n’avez qu’à mesurer la distance entre les 2 traces et vous avez la détente dite détente sèche.

    Pour aller un peu plus loin dans le test, recommencez-le, mais en ne vous arrêtant pas en position accroupie. Fléchissez les cuisses et sautez immédiatement. Cette nouvelle mesure, en la comparant à la seconde, va nous donner un indice important sur la qualité de force élastique, de raideur musculaire particulièrement vitale pour l’ensemble des sports.

    4ème test : la mobilité du scorpion

    Là, c’est déjà un peu plus compliqué, mais cela me permet, en l’absence de douleurs (interdiction de la douleur en sport… un principe de base), de vérifier la souplesse des psoas, de l’ensemble de la chaîne musculaire antérieure et de la fonctionnalité de la chaîne postérieure.

    Voici une vidéo de démonstration.

    Vidéo démonstration : Le scorpion

    Bilan

    Pour l’ensemble de ces tests, sauf à valider un état de forme du jour, l’objectif n’est pas de comparer un sportif à un autre, mais de refaire régulièrement ces tests pour en déduire une évolution, une progression (ou régression) et ainsi corriger ce qui doit l’être.

    Retrouvez gratuitement le fichier Excel sur la boutique Gymsante-shop !

    Vous aimez? Partagez moi !

      A propos de Sébastien BÊME

      Préparateur physique depuis +20 ans. De formation Staps, diplômé BPJEPS AGFF, Certifié CrossFit Level 1, Gymnastics et Weightlifting. Formation CrossFit Judge et Scaling Auteur de nombreuses publications et propriétaire des sites internet www.gymsante.eu (et ses déclinaisons), www.fuck-genetics.fr et www.etre-conscient.com

      Comments are closed.

      Categories de Ressources

      Livre – Entraînement Fonctionnel


      Deja paru sur Ressources