Le développé Militaire

Vous aimez? Partagez moi !

    Ou Développé Français.

    Il s’agit d’un mouvement d’élévation de barre au-dessus de la tête, position debout, en partant d’une position barre sur le haut de la poitrine.

    C’est un exercice de base préparant à l’exécution de l’épaulé-jeté et accessoirement de l’arraché (pour le maintien haut).

    Le DM est un mouvement dangereux du fait de l’importance des charges développées, du positionnement (porte-à-faux pontuel du buste vers l’arrière), qui nécessite une très grande maîtrise technique avant d’apporter tous les bénéfices que l’on est en droit d’attendre.

    Développé militaire

    Une variante existe position assise, il s’assit du Développé devant.

    Cet exercice présente de sérieux dangers pour la colonne lombaire et dorsale en cas de mauvaise exécution et surtout lorsque l’on utilise des charges inappropriées à la capacité de l’athlète.

    Position du corps

    • Déverrouiller les genoux. Ne pas trop les fléchir pour ne pas ‘tricher’ en donnant une impulsion avec les cuisses (le Développé Militaire n’est pas un mouvement faisant intervenir dynamiquement le bas du corps).
    • Se cambrer légèrement (sans tirer avec les fesses, donc sans créer une lordose prononcée) pour mettre en tension le transverse, les dorsaux et les muscles profonds de la zone lombaire.
    • La tête est droite (orientée vers l’avant).

    Prise de la barre

    • La barre se pose sur le haut de la poitrine (sur les deltoïdes). Les mains maintiennent la barre, paumes vers le haut, largeur d’épaule (soit juste à l’extérieur des épaules, soit elles font tampon entre la barre et les épaules).
    • Les coudes doivent être orientés vers l’avant (le plus en avant possible, en fonction de la souplesse de chacun). De derrière on ne doit voir que les avant-bras verticaux.

    Positionnement de la barre sur la main

    Généralement les athlètes positionnent la barre sur le bord de la main, vers le poignet (habitude des autres mouvements de musculation). Il s’agit d’une erreur.

    La barre doit être droite sur la main en étant posée entre le pouce et l’index d’un côté, et sur la partie molle de la paume (elle passe par la base de l’auriculaire qu’elle touche).

    Pourquoi ? Le poignet est légèrement cassé au départ du mouvement (plus les coudes sont hauts, moins il l’est). Il termine le mouvement de Développé en étant droit, dans le prolongement de l’avant-bras. Si la barre repose en bas de la paume de la main, nous obtiendrions :

    • Un danger de chute de barre sur la tête
    • Une sur contraction du poignet pour maintenir la barre, donc une perte de souplesse, d’où une difficulté à tendre les coudes en haut du mouvement.

    Montée de la barre

    La montée de barre est une extension du coude vers le haut et l’arrière. À cet effet :

    • On avance très fortement le buste (sans bouger le bassin
    • On pousse avec les coudes (extension des coudes)
    • La barre est levée très haut au-dessus et légèrement derrière la tête
    • En position haute, on cherche à rapprocher les bras des oreilles (hyper contraction des trapèzes pour verrouiller la position).

    Généralement, on montre un S sur le parcours de la barre. Mais en fait, elle monte de manière rectiligne. C’est le buste qui avance fortement par une grosse contraction des abdominaux (d’où le positionnement légèrement cambré du départ). Tout ceci se fait en avançant le menton.

    Developpé militaire


    Vous aimez? Partagez moi !

      A propos de Sébastien BÊME

      Préparateur physique depuis +20 ans. De formation Staps, diplômé BPJEPS AGFF, Certifié CrossFit Level 1, Gymnastics et Weightlifting. Formation CrossFit Judge et Scaling Auteur de nombreuses publications et propriétaire des sites internet www.gymsante.eu (et ses déclinaisons), www.fuck-genetics.fr et www.etre-conscient.com

      One thought on “Le développé Militaire

      Livre – Entraînement Fonctionnel


      Déjà paru sur Musculation