Comment économiser du matériel?

Vous aimez? Partagez moi !

    Lorsque l’on s’attaque à la récupération à la santé et au functional training, il y a souvent pléthore de petits matériels à acheter. Au final, cela peu se chiffrer en plusieurs centaines d’euros pour une prestation complète si l’on ne sait pas par où commencer.

    Aujourd’hui, je suis allé à décathlon et j’ai fait des folies : 21,95 € de dépenses.

    Qu’est-ce que j’ai acheté de beau ?

    matériel

    Pour cette somme astronomique, j’ai eu le droit à :

    – Un petit ballon souple (type Balle de beach volley en plastique pour les enfants).

    – 1 balle de pala (pelote basque) très dure (blanche)

    – 3 balles de pala pour enfant moyennement dure (bleues)

    – Un ruban adhesif de pelote basque (pour remplacer l’elasto de la pharmacie qui était trop loin^^).

    – Un fit band souple de Domyos (pas de bol, n’existe qu’en rose, dommage…).

    Et qu’est ce que je vais pouvoir faire de toutes ces jolies choses ?

    Le petit ballon

    Il me servira lors des exercices de mobilisation articulaire ou de connexion musculaire. Par exemple lorsqu’il faudra serrer un objet entre les genoux, entre les bras… pour activer une zone précise. Là où les élastiques vont permettre de tirer ou d’écarter un membre, le ballon souple va me perdre au contraire de demander une pression d’activation.

    On peut retouver cela lorsque l’on fait des crunchs (abdos) en demandant à l’athlète de serrer les cuisses pour activer les adducteurs.

    La fit-band souple

    Dans la rééducation de la mobilité, dans la recherche des décompressions articulaires, on a souvent besoin de ‘gainer’, de compresser une articulation. C’est le rôle de cette bande qui me servira de contention. La vidéo suivante (issue de Mwod) montre l’une des utilisations possible, à titre d’illustration. Si vous ne comprenez pas l’anglais, les images parlent d’elles-même.

    MWOD | Feat. Kelly Starrett | MobilityWOD

    La petite balle blanche

    Si vous avez la chance d’avoir un rayon pelote basque, vous pouvez utiliser des petites balles très denses pour travailler sur les triggers points, les points gachettes qui permettent de rapidement déconnecter une tension, un muscle spasmé comme le montre la vidéo suivante.

    L’utilisation de la balle de tennis est possible, mais très nettement moins intéressante (taille, trop molle).

    First Rib overhead of death | Feat. Kelly Starrett | MobilityWOD

    Les petites balles bleues

    Les petites balles bleues sont magiques. Elles sont suffisamment dures pour tenir leurs rôles, sans faire mal comme pourraient le faire des balles de tennis. Elles vont servir à 2 choses : travailler sur les muscles autour de la colonne vertébrale d’une part, et pour dé-spammer les muscles qui le nécessite d’autre part (de manière plus douce, plus ‘entretien’ que la balle dure qui est là pour choquer une fois de temps en temps).

    Les 2 balles ensembles sont liés par l’élasto (d’où l’achat). Au lieu d’acheter un petit ustensile qui coutela peau des fesses, voilà le travail, pour 4 euros:

    Cela pourra servir à cela par exemple :

    Better upper back extension-izer | Feat. Kelly Starrett | MobilityWOD

    La balle seule pourra être intéressante pour améliorer la mobilité, assouplir les tissus tendus qui sont trop sensibles pour supporter une balle dure (le dos en unilatéral notamment).

    Voici un exemple d’utilisation :

    Jill Miller Ankle Mob | Feat. Kelly Starrett | MobilityWOD


    Vous aimez? Partagez moi !

      A propos de Sébastien BÊME

      Préparateur physique depuis +20 ans. De formation Staps, diplômé BPJEPS AGFF, Certifié CrossFit Level 1, Gymnastics et Weightlifting. Formation CrossFit Judge et Scaling Auteur de nombreuses publications et propriétaire des sites internet www.gymsante.eu (et ses déclinaisons), www.fuck-genetics.fr et www.etre-conscient.com

      Comments are closed.

      Les séries

      • Aucune catégorie

      Déjà paru sur Matériel

      Livre – Entraînement Fonctionnel