Vers de nouvelles sensations sur votre Swing

Vous aimez? Partagez moi !

    Découvrez deux exercices très simples pour améliorer vos transferts de force durant votre swing grâce aux sensations

    sensation et swingParfois vous avez l’impression que vous auriez pu faire mieux, en prenant plus de vitesse durant la phase d’abaissement du club lors de votre Swing au golf. Malheureusement, votre corps n’est pas forcément d’accord… Le Functional Training est là pour vous aider, pour vous apprendre les bonnes sensations.

    L’entraînement fonctionnel nous montre que toute gestuelle pieds au sol débute par ces mêmes pieds. Ainsi, ce que nous devons faire, c’est utiliser un mouvement de jambe de manière équilibrée entre votre niveau physique et les critères de base du swing. Les exercices suivants on pour objectif d’apprendre le ressenti d’un tel geste de manière à ce que le cerveau apprenne cette sensation et soit capable de la reproduire. L’objectif sera donc de développer la coordination et les transferts de force nécessaires au swing (et non améliorer la précision de ce dernier).

    La problématique

    Le problème que l’on rencontre souvent est qu’à force de répétitions pour améliorer votre technique et obtenir un swing reproductible, vous réduisez les amplitudes au point de devenir statique, raide. En effet, lorsque l’on manque de repères sensoriels, notre corps réduit automatiquement les amplitudes par une crispation, de manière à avoir l’impression de gérer chaque partie du geste (et un geste réduit est plus facilement gérable qu’un geste ample). Vos mouvements finissent par devenir trop statiques, rigides. Et raideur est forcément synonyme de baisse de mobilité.

    La combinaison du transfert de force de manière latérale et rotatoire est souvent limitée à cause du désir de bien faire : on réduit volontairement l’amplitude du mouvement pour avoir l’impression de mieux maîtriser toutes les composantes de celui-ci.

    En fait, la réponse viendra de vos jambes. Vous devez commencer par progresser dans les deux facettes de votre swing (prise d’élan puis abaissement du club). Vous n’avez pas le choix, vous devez commencer par la coordination et le transfert de force et ceci dans cet ordre.

    Au départ, vous ne ressentirez pas de bonnes sensations, mais rappelez-vous que c’est un exercice physique qui a pour objectif d’augmenter les facteurs mécaniques du swing et non d’améliorer la technique fine. Chaque chose en son temps.

    Le travail de la jambe droite

    – Prenez un fer moyen, positionnez le Tee. Placer votre club dans la position de départ du swing en imaginant la balle.
    – Déplacez votre pied droit derrière le pied gauche. Le club sera alors à l’extérieur de votre pied droit.
    – Armez maintenant votre swing en écartant le club et en amenant votre pied droit à son emplacement habituel (un mouvement vers le côté droit). Ceci ce fait de manière synchrone pour que le pied droit atteigne la bonne position au moment où votre armement du swing en à son apogée.
    – Ressentez comment ce simple geste amène le poids du corps sur votre côté droit. Cela vous permet de préparer l’emmagasinage de l’énergie durant l’élan, énergie que vous restituerez lors de la phase positive du swing.
    – Recommencez maintenant avec une balle. Ne vous focalisez pas sur la précision, mais plutôt sur les sensations que vous aurez au moment de la frappe.

    Le travail de la jambe gauche

    – Reproduisez la mise en place de l’exercice précédant, mais en positionnant le pied gauche derrière le pied droit.
    – Exécutez votre armement du swing de manière complète et relâchée sans bouger les pieds.
    – Lors que vous commencerez votre phase de frappe (phase positive du mouvement), déplacez votre pied gauche vers la gauche. Ceci doit se faire de manière synchrone avec l’abaissement de votre club.
    – Sentez comment cette phase finale du swing, ce point d’impact avec la balle a été faite, avec le changement de côté du poids du corps. C’est la sensation d’un swing puissant, celle que vous devrez ressentir lorsque vous effectuerez un swing puissant de manière plus académique.

    Rappelez-vous que les mouvements des jambes sont de simples relâchements qui permettent un mouvement. Il n’est pas nécessaire de projeter volontairement le poids du corps et votre buste, faites confiance à vos jambes pour produire la réaction en chaîne qui engendrera le transfert de force.

    Mais cela suppose :

    – Un apprentissage des sensations pour que le corps puisse les reproduire
    – Un relâchement très important du corps pour permettre la mobilité nécessaire à la reproduction de cette sensation.

    Répéter ces exercices au moins 10 fois de chaque côté, puis faites votre swing de manière ‘normale’.

    Source : Physical solution


    Vous aimez? Partagez moi !

      A propos de Sébastien BÊME

      Préparateur physique depuis +20 ans. De formation Staps, diplômé BPJEPS AGFF, Certifié CrossFit Level 1, Gymnastics et Weightlifting. Formation CrossFit Judge et Scaling Auteur de nombreuses publications et propriétaire des sites internet www.gymsante.eu (et ses déclinaisons), www.fuck-genetics.fr et www.etre-conscient.com

      Comments are closed.

      Les séries

      • Aucune catégorie

      Déjà paru sur Golf

      Livre – Entraînement Fonctionnel