Respect de l’intégrité physique

Vous avez aimé, dites-le !

    Respectez votre corps et vous progresserez

    intégrité physique à l'entraînementDe manière logique, il n’existe pas de performance sans un physique en bon état (intégrité physique). Cela peut sembler évident comme règle d’entraînement, pourtant nous voyons en salle des athlètes pratiquant la musculation (sport de base pour la préparation physique, avec ou sans charge) prendre peu de repos (enchaînement des séances sans relation avec la récupération de l’organisme dans sa généralité), utiliser des techniques d’exécutions limites (terme utilisé par diplomatie) ou présupposer de leur force en mettant plus lourd que leur maîtrise technique ne le permet. Plus qu’une règle d’entraînement, c’est l’hygiène du sportif !

    Bien évidemment, le sport performance est une prise de risque où l’athlète et l’entraîneur doivent suivre au plus près les limites de l’athlète pour en tirer le plus de bénéfice possible.

    Néanmoins, nous observons beaucoup d’athlètes se préparant seuls, sans réelle connaissance des différentes techniques des exercices qu’ils exécutent et leurs conséquences. Beaucoup d’entraîneurs très performants dans leur domaine, mais ne connaissant pas suffisament les règles de la préparation physique provoquent soit un dépassement des limites techniques/charges acceptables, soit une préparation physique au rabais, ne provocant pas tout ses bénéfices, faute d’une implication optimale.

    Pourtant, une étude très intéressante nous donne les clés d’une bonne préparation physique: « Étude épidémiologique sur les pathologies rencontrées dans les salles de fitness et de musculation« , présentée au XVIe congrès national de la société française de traumatologie du sport à Paris, le 31 mars 2006.

    Cette étude nous indique qu’environ 48% des blessures sportives passant devant médecin proviennent de la pratique de la musculation. Sur ces 48%, un tiers provient d’une mauvaise exécution technique des mouvements, 21% de charges trop lourdes, et 18% d’un manque d’échauffement.

    En sachant que beaucoup de problèmes de charges trop lourdes signifient trop lourde pour la technique employée, nous voyons clairement l’importance de l’apprentissage des mouvements pratiqués en salle lors de la PPG ou PPS.

    Nous ne reviendrons pas ici sur l’échauffement, dont nous avons déjà développé la problématique. Il faut tout de même avoir à l’esprit qu’un mauvais échauffement peut induire une mauvaise technique et/ou une baisse de capacité à utiliser les charges prévues (nous retrouvons donc un ternaire échauffement-technique-maîtrise de la progression).

    De ce triptyque, nous avons les clés pour choisir l’emplacement du curseur prise de risque dans l’entraînement en fonction des résultats attendus par l’athlète et l’entraîneur.

    Ce triptyque ne peut être proposer que par un coach connaissant les mouvements (pratique ou apprentissage réel et non observation sur un livre ou magazine), connaissant les liens entre les différentes techniques que peut pratiquer l’athlète et les charges correspondantes à ces techniques pour cet athlète particulier et ainsi prévoir autant que faire ce peut les résultats potentiels. La zone échauffement est également très importante, certainement le point clé de tout entraînement, et doit être suivi religieusement afin de préparer la séance en réduisant au maximum les risques.

    Le préparateur physique ne peut pas tout. L’athlète doit également s’impliquer au maximum dans sa santé: ne pas bâcler les échauffements, ne pas tester des gestes sans en parler au préalable (modification des charges, interdiction pour raisons anatomiques, etc.), ne pas se surestimer.

    Cette règle, comme toutes les autres montre l’importance du lien nécessaire entre le préparateur physique et ses athlètes. Ce lien est l’un des conditions à l’obtention d’un résultat optimal.

    Voici un exemple flagrant de non respect de son intégrité physique (non respect de la technique et encore moins de la valeur réelle de ses capacités).

    ORIGINAL deadlift passout video 329


    Vous avez aimé, dites-le !

      A propos de Sébastien BÊME

      Préparateur physique depuis +20 ans. De formation Staps, diplômé BPJEPS AGFF, Certifié CrossFit Level 1, Gymnastics et Weightlifting. Formation CrossFit Judge et Scaling Auteur de nombreuses publications et propriétaire des sites internet www.gymsante.eu (et ses déclinaisons), www.fuck-genetics.fr et www.etre-conscient.com

      Comments are closed.

      Categories de la section

      Deja paru sur Gymsante

      Livre – Entraînement Fonctionnel